Maristella Svampa

maristellaMaristella Svampa est titulaire d’une maîtrise en Philosophie et d’un Doctorat en Sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris.

Elle est chercheuse principale au Conicet (Conseil National de Recherches Scientifiques et Techniques, Argentine), et Professeur á l´Université National de La Plata. Elle est la coordinatrice du Groupe d´Etudes Critiques au Développement, et participe au Collectif Plataforma 2012 (www.plataforma2012.org.ar)

En 2006, elle a obtenu la bourse Guggenheim. En 2006 et 2016 elle a reçu le Prix Konex pour le mérite en sociologie (Argentine) en en 2014 le Prix Konex en Essais politico-sociologique.

Elle a publié des articles dans différents pays et réalisé des conférences en Amérique Latine, ainsi qu´en Europe et aux Etats-Unis. Elle a été professereusse invitée au Méxique (UNAM), á l´EHESS (Paris), á l´Université de Kassel (Allemagne), et á la l´Université de Milano-Bicocca (Italie).

Parmi ses livres, on compte les ouvrages suivants: Los que ganaron. La vida en los countries y barrios privados (2001) ; Entre la ruta y el barrio. La experiencia de las organizaciones piqueteras (2003, en collaboration); La sociedad excluyente. La Argentina bajo el signo del neoliberalismo (2005), El dilema argentino, Civilización o Barbarie (1994, réedition en 2006) y Cambio de época, Movimientos sociales y poder político (2008). Elle a publié en co-édition le livre Bolivia, Mémoire, Insurgentes et Mouvements Sociaux (2007);Gerard Althabe, entre dos mundos (2008), Minería transnacional, narrativas del desarrollo y resistencias sociales (2009), “Debattre la Bolivie. Perspectives d`un projet de decolonisation », en Argentine et en Bolivie (2010).Elle a edité aussi le livre « Certitudes, Incertittudes d´une pensée politique : Conversations avec Floreal Ferrara » (2010) et a publié avec le Collectif« Voces de Alerta »« 15 mitos y realidades de la minería trasnacional », paru en Argentina, Uruguay (2011) et Equateur (2012).

Elle a publié trois romans, qui situent l´action en Patagonie : Los reinos perdidos (2005), Donde están enterrados nuestros muertos (2012, Edhasa), etLe Mur (2013, Edhasa)

EN 2014 a publié “Maldesarrollo. La Argentina del extractivismo y el despojo” (Katz).

Elle vient de publier en 2016 le livre “Debates Latinoamericanos, Indianismo, Desarrollo, Dependencia y Populismo”, en Argentina par Edhasa, et en Bolivia par le Cedib.